The Scout.org website uses "cookies", both internal and from third parties. Cookies are small text files placed on your end user device and help us to distinguish you from other users, to enhance your experience on scout.org. If you continue, we'll assume that you are happy to receive cookies on our website. You can change your browser's cookie settings at any time. To find out more about how we use cookies and how to manage your browser settings read our Cookies Policy.

La méthode scoute

La méthode scoute – un point clé du Scoutisme - est un système d’auto-éducation non formelle. Elle se compose de sept éléments différents qui interagissent pour constituer un environnement éducatif riche, actif et attrayant. La méthode scoute comprend :

La Promesse et la Loi

La Loi scoute est une façon concrète et pratique de comprendre les valeurs du Scoutisme. La Promesse scoute est l’engagement personnel de faire de son mieux pour vivre selon ces valeurs, pris devant un groupe de pairs quand on décide d’adhérer au Mouvement. La Promesse et la Loi sont considérées comme un seul élément car elles sont intrinséquement liées.

L’apprentissage par l’action

Apprendre par l’action signifie se développer à partir d’une expérience personnelle au lieu de recevoir une instruction théorique. C’est une manière active d’acquérir des connaissances, des compétences et des attitudes nouvelles qui illustre bien l’approche éducative pratique du Scoutisme. L’apprentissage par l’action permet à chacun, dans la patrouille (ou l’équipe) scoute de s’engager dans le processus d’apprentissage et de s’en sentir responsable, avec l’aide de ses pairs et des bénévoles adultes.

Le système des patrouilles (ou des équipes)

La patrouille est la structure organisationnelle de base dans le Scoutisme. Chaque petit groupe, comprenant normalement 6 à 8 membres, fonctionne comme une équipe avec l’un des membres opérant comme leader. Au sein de chaque équipe et d’une manière adaptée à leurs capacités, les scouts organisent leur vie de groupe, partagent les responsabilités et prennent des décisions, ils préparent et réalisent leurs activités avec le soutien des adultes.

Le cadre symbolique

Dans le Scoutisme, un cadre symbolique est mis en place pour exprimer les concepts que le Scoutisme cherche à promouvoir. Le cadre symbolique s’appuie sur le goût des jeunes pour l’imagination, l’aventure, la créativité et l’invention. C’est un moyen pour donner du sens et de l’attrait aux activités tout en faisant comprendre les valeurs du Scoutisme.

Progression personnelle

La progression personnelle vise à aider chaque individu à s’impliquer, de manière consciente et active, dans son propre développement. Elle permet à chacun de progresser à sa façon et à son propre rythme, d’acquérir plus de confiance en soi et de reconnaître les progrès réalisés. Le schéma de progression personnelle (série d’objectifs pour chaque tranche d’âge), est le principal outil utilisé pour soutenir cet élément de la méthode scoute.

Nature

L’environnement naturel (forêts, plaines, mer, montagnes, déserts, etc.) offre un cadre idéal pour appliquer la méthode scoute et permettre le développement du potentiel physique, intellectuel, émotionnel, social et spirituel. Cela implique un contact constructif avec la nature en tirant parti au maximum des opportunités d’apprentissage uniques que recèle le monde naturel.

Soutien adulte

Le Scoutisme est un mouvement de jeunes, où les jeunes réalisent des activités avec le soutien des adultes. Le rôle des adultes dans le Scoutisme est d'être des moniteurs d'activités, des éducateurs et des facilitateurs de la vie du groupe. En d'autres mots, de s'assurer que les jeunes réalisent des activités significatives capables de promouvoir le développement des individus comme du groupe dans son ensemble.