The Scout.org website uses "cookies", both internal and from third parties. Cookies are small text files placed on your end user device and help us to distinguish you from other users, to enhance your experience on scout.org. If you continue, we'll assume that you are happy to receive cookies on our website. You can change your browser's cookie settings at any time. To find out more about how we use cookies and how to manage your browser settings read our Cookies Policy.

Commissaire National Programme des jeunes 13205#13205De Senegal

About Commissaire National Programme des jeunes 13205

Si, de mémoire, le scoutisme est arrivé au Sénégal en 1928, les premières traces officielles dates seulement de 1932.

Effectifs : 35 scouts et chefs au 1er octobre 1933

A Saint-Louis

Meute 1re Saint Louis du Sénégal reconnue lors du Comité Exécutif du 13 avril 1932.
CM : Mlle Reine Martin, 4 rue de Bourmeister - Saint Louis du Sénégal.
Dissolution lors du Comité du 21 décembre 1932 (on peut supposer que Mle Reine Martin est rentrée en métropole car elle est "mise en disponibilité").

En 1949 nait le Clan Psichari à Saint-Louis.

A Dakar

Le 8 mai 1932, en la fête de Sainte Jeanne d'Arc, Gabriel Sagna, Emmanuel Nunez, Georges Monteiro, Paul de Souza, les quatre premiers scouts de France du Sénégal faisaient cette promesse dans la cour de l’école St Michel en présence de tout ce que Dakar comptait de personnalités, réalisant un vœu cher au curé de Dakar.

C’est en 1931, que le RP Lecocq, alors curé de Dakar (Sacré Cœur), eut l’idée de créer des scouts au Sénégal à l’instar de ceux qui existaient en métropole. Avec l’accord de Mgr Grimault, vicaire épiscopale de la Sénégambie. Le départ est donné. Il fallait trouver alors un aumônier et un chef scout.

Pour l’aumônier, la question était simple puisqu’il y avait le RP Doutremepuich, alors directeur de l’école St Michel et responsable du patronage. Il restait maintenant le scoutmestre mais, la providence aidant, il s’est trouvé qu’au 6e R.A.C (actuellement camp Dial Diop) un jeune du nom de Léon Faubert, faisait son service militaire. Il venait de Vincennes où il était scoutmestre à la troupe du « Cdt Guilbaud ». Contact fut pris et c’est en décembre 1931, que naissait le scoutisme au Sénégal. L’affiliation officielle se fera en juin 1932.

Pour commencer, il fallait choisir quelques garçons parmi les dizaines, tous méritants, qui fréquentaient la mission catholique. On commença donc avec les quatre garçons qui devaient former l’ossature des deux premières patrouilles de la troupe qui pris le nom de Sainte Jeanne d’Arc. Deux patrouilles furent créées : celle des « Rats palmistes » et celle des « Iguanes ».D’autres novices cependant, avaient été aussi recrutés en 1931. Voilà pourquoi en juillet 1932, c’était les promesses de Roger Menez, André Paul Benga, Ernest Birota et Charles Gueye qui prenaient places dans les patrouilles ainsi formées. Le mouvement était lancé. Une meute voit le jour avec pour cheftaine : Mlles Eugénie et Sophie Demba, Mlles Madeleine Lecocq, Victoire Boyer, Elisabeth Ndiaye, etc. Il eut par la suite des scouts ainés qui, plus tard, devinrent routiers (1938). Le père Lecocq devait nous quitter entre 1936 et 1937 pour prendre la direction de l’œuvre des Orphelins-apprentis d’Auteuil; il est remplacé par le Père Grillot. Pour sa part le père Doutremepuich, nommé au grand séminaire des pères du St Esprit à Chevilly, est remplacé par le père Schaeffer, en 1934.

Troupe 1re Dakar reconnue lors du Comité Exécutif du 15 juin 1932
Scoutmestre : Léon Fabert, 6e Régiment d'Artillerie Coloniale, 1re Batterie
Aumônier : RP Doutremepuich
Patrouille des « Rats palmistes » : CP : Gabriel Sagna - SP : Paul de Souza
Patrouille des « Iguanes » : CP : Emmanuel Nunez - SP : Georges Monteiro
Troupe 2e Dakar : René Caillé
Troupe 3e Dakar : Charles Foucauld, fondée vers 1949 avec les Pères Maristes.
Troupe 4e Dakar : CT. Joseph Vidjganani
En 1946 il n'existe toujours de groupes constitués que dans les grandes villes : 2ème Dakar (une meute, une troupe), Conakry (une patrouille). Mais on compte à Dakar deux clans universitaire : le clan Laënnec de l’École de médecine et le clan Lyautey de l'école normale de Sébikotane. La croix du Cap de Naze avait d'ailleurs été érigée par les routiers de Dakar à l'occasion de la Passion 1944, pour le rachat et la Libération de la France...

En 1947 la 1re Dakar s'adresse aux indigènes, tandis que la 2e Dakar continue de grouper les jeunes européens. A côté de l'école normale de Sébikotane fonctionnent une troupe et un clan indigène. Ainsi que des unités scoutes à Kaolack et à St Louis.

En 1949 Mgr Lefebvre a désigné le RP Courrier comme aumônier de district pour le Sénégal.

Le 10 décembre 1955, sur le parvis de la cathédrale de Dakar, a lieu la reconnaissance officielle des clans "Savorgnan de Brazza" et "Notre Dame du Grand Large".

En 1957, l'aventure du scoutisme sénégalais continuera au sein des « Scouts d’AOF » avec la mise en place d’une Équipe Fédérale à Dakar. Les anciens Districts sont transformés en Provinces. Le Sénégal devient alors une « Province ».

Are you sure you want to delete this?