Scouts & OXFAM: Youth Education for Active Citizenship and Gender Equality

PROJET YEG/ SCOUTS DU NIGER & OXFAM

L’Association des Scouts du Niger, en partenariat financier et technique avec Oxfam conduit un projet qui vise à produire un impact positif sur l’accès à l’éducation formelle et ou informelle des jeunes avec un accent particulier en faveur des jeunes de la strate féminine. Malgré tous les efforts déployés à ce jour, les statistiques continuent d’indiquer une marginalisation des jeunes, et plus spécifiquement des jeunes filles, femmes et personnes en situation d’handicap.

En effet, le défi en matière d’accès à l’éducation formelle et ou informelle de qualité des jeunes et tout spécifiquement des filles reste toujours d’une actualité brulante au Niger. Or, il relève de l’évidence que l’autonomisation (politique, juridique, économique …etc.), des jeunes constitue de véritables facteurs, de développement, de prospérité, d’émergence, de cohésion et de pacification sociale.

De par leurs poids écrasant dans la démographie, les jeunes doivent jouer, mieux dira-t-on, assumer pleinement et efficacement leur rôle qu’est de participer aux efforts du développement, car l’émancipation de ces derniers sur tous les plans est l’une des conditions sine qua non si l’on aspire à un développement durable. Des lors, il est plus que nécessaire de créer les conditions qui permettront à cette franche majoritaire d’apporter empalement sa pierre à la construction de l’édifice en implémentant des programmes/projets qui vont contribuer à lutter davantage en faveur d’une réduction significative de la disparité et inégalités entre les sexes en matière d’accès à l’éducation afin de mettre terme à cette forme de marginalisation qui semble bien se familiariser à la réalité.

C’est justement eu égard à cette problématique et dans l’ultime but d’y palier que l’Association des Scouts du Niger, forte d’une expérience pratique, de valeurs et principes, de ses compétentes ressources humaines, accompagné par Oxfam, que ce présent projet dénommé :  « Youth, Education 4 Active Citizenship and Gender Equality  ciblant deux Régions à savoir, Maradi et Tahaoua, respectivement dans les communes de Bermo, Kornaka, Gadabedji, Guidan Roumdji, Tabalak, Abalak, Malbaza et Dogarawa) est implémenté. Dans le cadre de ce programme qui place la jeunesse au cœur de ses préoccupations, une stratégie de plaidoyer des OSC (Organisation de la Société Civile) pour une implication inclusive et représentative des jeunes est mise en perspective au niveau régional et communal. Celle-ci mettra l’accent sur la participation des jeunes à l’élaboration et la mise en œuvre des programmes/politiques en faveur des jeunes. De même, le YEG apparait comme une solution à la marginalisation sociale des jeunes en raison du non-respect de leurs droits. Ce projet ambitieux entend accroître l’équité, l’égalité des sexes et l’inclusion des jeunes marginalisés, en mettant l’accent sur les jeunes femmes, en matière d’éducation formelle et non formelle de qualité et de formation.

VISION DU PROJET : YOUTH, EDUCATION 4 ACTIVE CITIZENSHIP AND GENDER EQUALITY

Entendu que les jeunes représentent un grand potentiel, le fer de lance du développement des entités de leur appartenance que ce projet vise donc à contribuer à leur inclusion avec une mention particulière pour les jeunes femmes ayant des besoins, des capacités et des droits spécifiques. En appuyant l'engagement des partenaires des OC avec les détenteurs de droits à élaborer et à mettre en œuvre un plan d'action d’une éducation de qualité non formelle spécifique pour les jeunes marginalisés, ce présent projet vise dans le temps à réduire les disparités entre les sexes dans l'éducation formelle et informelle et assurer l'égalité d'accès à l'éducation, en mettant l'accent sur les jeunes femmes aux niveaux des collectivités territoriales (régions et communes) de Maradi et Tahoua.

C’est ainsi que la mise en œuvre de ce projet permettra de revoir à la baisse le taux de disparités entre jeunes filles / femmes marginalisées et garçons ; et à la hausse, le taux d’accès des jeunes filles / femmes marginalisées à l’éducation non formelle et informelle dans les 8 communes d’intervention. Toujours dans la même veine, ce projet vise à sensibiliser les communautés / les familles des jeunes filles / femmes marginalisées sur les droits spécifiques (besoins et capacités) en appuyant en plaidoyer les organisations de jeunes et en accroissant leurs capacités en matière d’élaboration des plans d’action de plaidoyer et d’implémentation des actions de plaidoyer aux niveau régional et communal.

En influençant les politiques d'éducation formelle et non formelle et les cadres législatifs connexes au Niger d’une part, et en garantissant l'inclusion d'options d'éducation formelles et non formelles sensibles au genre pour les jeunes marginalisés d’autre part, ce projet à l’honneur de l’Association des scouts du Niger, en l’occurrence grâce au leadership et à l’engagement de son Commissaire Général, est l’occasion d’œuvrer amplement pour la Paix au Niger, de contribuer à atteindre la vision 2023 du Scoutisme, des ODDs, de l’Agenda de l’Union Africaine, et à servir d’exemple pour d’autres pays, d’autres OSN/ASN à titre préventif et curatif.

BUT: 

Contribuer à l'inclusion des jeunes marginalisés dans la société, en mettant l'accent sur les jeunes femmes ayant des besoins, des capacités et des droits spécifiques, en appuyant l'engagement des partenaires des OC avec les détenteurs de droits à élaborer et à mettre en œuvre un plan d'action une éducation de qualité non formelle spécifique pour les jeunes marginalisés

Indicateur d’impact

  • Inclusion effective dans la société nigérienne (régions et communes cibles) des jeunes femmes marginalisées a besoins, capacités et droits spécifiques ;
  • Elaboration et mise en œuvre d’un plan d’action d’une éducation non formelle et spécifique de qualité pour les jeunes femmes marginalisées.

Objectif spécifique 1

Réduire les disparités entre les sexes dans l'éducation formelle et informelle et assurer l'égalité d'accès à l'éducation pour les jeunes marginalisés, en mettant l'accent sur les jeunes femmes aux niveaux des collectivités territoriales (régions et communes) de Maradi et Tahoua

Effet direct 1.1

(Outcome)

En 2021 les disparités entre les sexes sont réduites dans l’éducation formelle et informelle et les jeunes marginalises, particulièrement les jeunes filles / femmes et les garçons accèdent de manière égale a l’éducation aux niveaux des régions et communes cibles du projet (Maradi et Tahoua)

Indicateur d’effet direct

  • Taux de réduction des disparités entre jeunes filles / femmes marginalisées et garçons ;
  • Taux d’accès des jeunes filles / femmes marginalisées à l’éducation non formelle et informelle dans les 8 communes d’intervention, dans les régions de Tahoua et de Maradi

 

Résultat 1

Les Communautés / les familles des jeunes filles / femmes marginalisées sont sensibilisées sur les droits spécifiques (besoins et capacités) et des jeunes filles / femmes marginalisées

Résultat 2

Les organisations de jeunes sont renforcées en plaidoyer, ont les capacités d’élaborer des plans d’action de plaidoyer et implémentent des actions de plaidoyer au niveau régional et communal.

 

ACTIVITES

 

Identification et mise en place des comités YEG

Formations des comités sur la communication digitale, le plaidoyer, la lutte contre le Covid19, le leadership

Phase de plaidoyer

 

 

 

Аватар пользователя Association des scouts Du niger
from Niger, 2 недели назад

Project Period

Started On
Wednesday, July 1, 2020
Ending On
Thursday, December 31, 2020

Количество участников

70

Часы работы

77280

Topics

Youth Engagement
Scouting and Humanitarian Action
Diversity and Inclusion
Spiritual Development

SDG

Are you sure you want to delete this?
Welcome to Scout.org! We use cookies on this website to enhance your experience.To learn more about our Cookies Policy go here!
By continuing to use our website, you are giving us your consent to use cookies.