Post

15.000 jeunes issus de 29 pays réunis à Strasbourg montrent que scoutisme fait vivre une citoyenneté aboutie dans toutes ses dimensions.

Le scoutisme, la citoyenneté absolue

Je reviens de 5 jours passés à Strasbourg avec 15.000 scouts et guides de 29 pays. Ces jeunes de 14 à 17 ans, leurs chefs et cheftaines, tous les bénévoles et les organisateurs du rassemblement "You're Up !" sont le monde auquel chacun aspire. La méthode scoute les a conduits à réaliser 3 tours de force en quelques jours.

Une citoyenneté européenne ambitieuse
Elus par leurs équipes pour les représenter, 800 jeunes ont siégé le 17 juillet 2015 dans l'hémicycle du Parlement européen à Strasbourg à la place des eurodéputés. Devant des parlementaires européens, ils y ont présenté, amendé et voté les résolutions qu'eux-mêmes ont élaboré par étapes pour formaliser leur engagement à construire leur Europe. La Résolution pour l'Europe de Demain propose 3 actions concrètes sur 6 thématiques (environnement, solidarité, jeunesse, droits de l'homme, cultures et vie démocratique). Cette résolution progressivement signé par les 15.000 scouts présents sera, par la suite, diffusé au sein de l'ensemble des mouvements scouts à travers l'Europe et le monde. Tous s'engagent autour d'une action à réaliser dans l'année qui suit. Le 9 mai 2016, à l'occasion de la fête de l'Europe, un bilan sera fait. Cette démonstration unique, c'est la marque d'un scoutisme créatif et d'action capable de projeter le changement nécessaire de société et le mettre en œuvre. De l'idée à l'acte, ils sont les vrais moteurs du changement. Ils incarnent, enfin, avec brio la vision d'une Europe plus forte, plus réelle et plus citoyenne.

Un vivre ensemble, heureux dans la diversité et l'échange
Le scoutisme est interface. Ouvert et curieux de lui-même, il s'interroge sur ce qu'il est. Il écoute aussi cherche à comprendre ceux qui l'entourent. Ainsi, dans la plus grande ouverture, ces pionniers/caravelles/ventures de différents pays, prennent le temps d'échanger et partager leurs pratiques, traditions, spiritualités et religions. Plus encore, plusieurs journées ont été dédiées à la rencontre des autres dans Strasbourg et sa région. Dans le dialogue et l'action, scouts et habitants, acteurs de terrains ou institutionnels, représentants de cultes ou d'ONG, se sont découvert. Le mouvement propose un immense accélérateur de rencontres où ces particules rouges s'enrichissent dans ces contacts. Cette citoyenneté partagée et dialectique démultiplie le vécu et l'approche du monde de ces jeunes. Certains y trouveront le déclic d'un futur engagement authentique et désintéressé.

Du défi de l'organisation collective à solidarité naturelle
Dans une immense cité éphémère écologique, les scouts ont établi leur camp avant qu'il ne soit balayé par un violent orage. C'est avec enthousiasme et conviction qu'ils ont reconstruit en quelques heures leur lieu de vie. Pendant ces durs instants, une incroyable exemplarité de tous a submergé le lieu et ses participants. La solidarité, le sens du service et la confiance dans l'autre ont permis de faire cet aléa une formidable opportunité d'apprentissage, de résilience et de dépassement de soi.

J'ai pris part à ces trois moments, à la session au Parlement européen, au partage des échanges inter-religieux et interculturels et à l'effort de secours et reconstruction. J'ai rarement vécu autant d'émotions si fortes en quelques jours. Comme tant d’autres scouts et non-scouts présents. La raison est simple, le scoutisme transcende l'homme en l'invitant à donner le meilleur de soi aux autres dans l'engagement, le partage et la solidarité. C’est la force d’une intelligence sociale mobilisée intégralement. Ce que fait vivre le scoutisme est une citoyenneté absolue.

Pierre Arlaud's picture
from France, 3 years ago
Are you sure you want to delete this?
Welcome to Scout.org! We use cookies on this website to enhance your experience.To learn more about our Cookies Policy go here!
By continuing to use our website, you are giving us your consent to use cookies.