Histoire de la toute première patrouille scoute de Madagascar

C’était au 9 avril 1922 (dimanche des rameaux) que s’est formé, à Antaninarenina, sous l’égide du Révérend Jhon Fuller RADLEY, la première patrouille scoute, menée par Michael Rajohnson, dont

– Eugène RAZAFITRIMO

– Philippe ANDRIANARIJAONA

– Alban RATSIVALAKA

– Albert Rakoto RATSIMAMANGA

Albert Rakoto RATSIMAMANGA raconte son aventure scoute :

Pendant les vacances, le Révérend Jhon Fuller RADLEY nous emmenait faire une randonnée à Ramaniandro et même jusqu’aux montagnes d’Ankaratra. Chacun apporte ses provisions respectives et tout ce qui pourrait lui être utile. Sur la route, nous effectuions des bonnes actions auprès des nécessiteux et des malades.

Nous avons été initié au scoutisme

Sur le chemin, le Rev. Radley nous racontait l’histoire de Baden Powell et les objectifs du scoutisme. Son récit était si captivant que nous voulions tellement devenir scout. C’était Rajohnson, l’ainé d’entre nous qui était le plus motivé, il a cherché tous les moyens pour qu’on devienne tous scout. Il nous a fait confectionner des uniformes, suivant l’uniforme scout du Révérend Radley.

Nous nous sommes préparés avec discrétion et ce n’était que pendant le dimanche des rameaux de 1922 que nous nous sommes présentés avec nos uniformes, devant l’escalier Antaninarenina montant vers l'Église Anglicane Atsimon’Anjoma à Antaninarenina (l’actuel bâtiment de la Paositra Malagasy), attendant le Rev. Radley pour son entrée à l'Église.
Nous nous sommes montrés avec nos uniformes scouts

Rajohnson, l’ainé, était notre chef de patrouille. Il nous guidait à la façon scoute lors du passage du Révérend Radley et de Dame Pryce Brown. Le Rev. Radley était tellement surpris d’avoir vu notre démonstration qu’il a tenu à nous serrer la main chacun.

Pendant la période de la semaine sainte, la nouvelle s’est répandu dans tout le Lycée Ambohimanoro. Le Rev. Radley était le directeur de cet établissement. Un jour, à l’heure de la rentrée des classes, il s’est présenté devant tous les élèves et enseignants, vêtu de son uniforme scout et de son écharpe d’étudiant d’Oxford et a pris la parole :

    « Aujourd’hui, je voudrais vous exprimer ma joie car le scoutisme de Baden Powell est né dans ce lycée, non pas grâce à moi, mais grâce à ces 5 jeunes garçons, dirigés par Rajohnson Michael » Révérend Jhon Fuller RADLEY

Il a également expliqué brièvement le Scoutisme, mais ce qui a attiré le plus l’attention de la foule, c’était son uniforme scout qui était très similaire aux uniformes de l’armée anglaise et canadienne.

Notre mouvement s’est répandu

Depuis ce jour, une rumeur s’est répandu selon laquelle « les étudiants d’Ambohimanoro sont devenus des soldats de l’armée américaine ».

La Police s’est alors mise enquêter la mère de Rajohnson à Ambodifilao sur le statut de son fils comme étant un soldat de l’armée américaine. Celle-ci n’ayant pas pu répondre car n’était au courant de rien du tout.

L’enquête s’est ensuite poursuivie chez Razanatefy et le Docteur Raharinosy qui ont même été convoqués auprès de la Préfecture de la Ville. « Nous sommes convaincus que le port d’uniforme particulier n’est pas un délit. Ces vêtements leur font plaisir et nous ne voyons aucun mal à ce qu’ils les portent » répondent-ils aux autorités.

Plus tard, l’administrateur de la ville a convoqué le Révérend Radley. Ce dernier était assez connu de l’administration de par son intérêt pour la culture française et son grade de légion d’honneur, ce qui a facilité les échanges et calmé la situation.

Peu de temps après, l’état français reconnaît officiellement l’existence du scoutisme et de l’éducation scoute à Madagascar.

Extrait du livre « NY SKOTISMA SY NY TILY ETO MADAGASIKARA » écrit par Jean Lequerre Rajoelisolo.

tilyscout's picture
from Madagascar, 2 months ago

Tags

History

SDG

Are you sure you want to delete this?
Welcome to Scout.org! We use cookies on this website to enhance your experience.To learn more about our Cookies Policy go here!
By continuing to use our website, you are giving us your consent to use cookies.