Avec Sa Majesté le Prince Bandr bin Abdullah bin Abdulaziz Al Saudi

Le Jamboree mondial est fait pour surprendre et impressionner de par sa grandeur, mais ne cessera jamais de réserver un grand nombre de surprises, tant à ses participants qu’a l’équipe organisatrice. Ceci nous a été rappelé ce samedi 1er aout avec la visite du Prince de l’Arabie Saoudite, Sa Majesté Royale le Prince Bandr bin Abdullah bin Abdulaziz Al Saudi.

Dans une interview animée par les jeunes porte-paroles de France, du Royaume-Uni et de l’Algérie dans la grande tente Better World du Jamboree en présence d’autres medias, une frénésie ambiante animait ce lieu porté par le scoutisme mondial.

Chacun de nous trois savait quoi lui demander le moment venu et je me sentais bien entouré et prêt à rencontrer ce membre éminent de la famille royale saoudienne. Néanmoins, nous avons eu plusieurs simulations qui furent les bienvenues avec Thomas Rochester, chef des Jeunes Correspondants, et Luc Gauthier, chef de l’équipe du département vidéo, pour mieux visualiser l’interview à venir, jusqu’à treize heure, heure à laquelle l’arrivée du prince a la tente était prévue. Cependant, nous l’avons attendu plus longtemps « comme de vrais journalistes » nous expliqua Thomas), du fait du grand nombre d’éléments qui ont attirés ses yeux, ou encore de son temps de prière et de collation. Une impatience et un trac ambiants étaient palpables au sein du groupe pendant que se rassemblaient systématiquement caméras, appareils photos, public scout.

Le directeur de la Fondation du Scoutisme Mondial, responsable de la création du programme du Messager de la Paix, a salué l’assistance et nous a donne beaucoup de précieux conseils (en français pour ma part) pour ce court instant privilégié avec le Prince.

L’arrivée fut marquée par un court solo de cornemuse écossais, suivi par la visite de la tente Better World, majoritairement dédiée à la paix et l’unité. Pour nous préparer à l’interview nous avons reçu de l’eau fraiche, pendant que la bonne humeur générale ne cessait de croitre au son des rires et des échanges entre le jeune Prince (âge de moins de 20 ans) et les scouts.

En arrivant, l’invité, tout comme moi, se positionna sur les marquages au sol réservés à l’interview. J’ai planté le décor en disant : « Son Altesse Royale, le programme du Messager de la Paix s’exécute désormais depuis 4 ans. Quelles directions va-t-il prendre selon vous ? ». Dans sa réponse le Prince exprima son opinion selon laquelle le programme allait certainement plus se diriger vers l’hémisphère Sud, ou la paix semble plus fragilisée ces derniers temps. Vint ensuite la question de Farouk, porte-parole algérien, sur l’impact du Jamboree mondial sur le Japon, à laquelle il répondit que c’était une opportunité géniale de développement touristique pour le Japon, et de rassemblement des scouts pour le monde. L’interview se conclut sur la question d’Alice, porte-parole anglophone, qui traitait de l’encouragement des dialogues positifs et ententes internationales, favorisés par le Jamboree. Le Prince, tout aussi décontracté, amical et engagé que lors des deux précédentes interrogations, nous rappela qu’il n’était pas seulement question de personnes mais aussi et surtout de la planète et de l’environnement.

Pendant que l’excitation retombait doucement, j’ai réalisé la chance que j’avais eu d’échanger avec cet homme, de lui serrer la main. Je me suis rendu petit à petit vers mon sous-camp, la tête encore pleine de questions que j’aurais souhaitées lui poser, mais le ventre vide, prêt à être rassasié dès son retour.

Portrait de Sandrizi
from Democratic Republic of The Congo, il y a 4 années

Tags

Arabe
Paix
Scout

SDG

Are you sure you want to delete this?
Welcome to Scout.org! We use cookies on this website to enhance your experience.To learn more about our Cookies Policy go here!
By continuing to use our website, you are giving us your consent to use cookies.