Les agents de paix des milieux pénitentiaires célèbrent de la Journée internationale de l’enfant africain

Le 16 Juin de chaque année le monde entier célèbre la journée internationale de l’enfant africain en mémoire des enfants victimes des massacres de SOWETO en Afrique du sud en 1976.

En RDC, particulièrement en province du Nord Kivu, suite aux multiples guerres qui sy’ sont perpétrées, les violences subies par les enfants restent incontrôlables, non seulement par les abus sexuels mais aussi par les violations de leurs droits. Déjà une multitude d’enfants se trouvent incarcérés dans les maisons de détention. Depuis quelques temps, L’AGNK a saisi la balle au bond et mène des approches de promotion des droits des enfants en conflits avec loi à travers des clubs de paix initiés à l’intérieure de ces maisons. A l’occasion de la Journée Internationale de l’enfant africain du 16 juin 2015, trois clubs de paix de l’AGNK dont le CLUB UMOJA, CLUB PIGEON (pour les garçons) et CLUB LUMIERE (pour les filles) ont organisé au sein de l’Etablissement de Garde et de l’Education de l’Etat (EGEE/GOMA), diverses activités autour du thème : «Accélérons nos efforts pour éliminer le mariage des enfants ».

Dans le développement du thème, il a été défini les concepts clés, en se référant à certains instruments juridiques interdisant ces pratiques néfastes qui sont entre autres le code de la famille congolaise, la loi portant protection de l’enfant, la convention relative aux droits des enfants, la loi sur les violences sexuelles, etc.

Par une méthode participative supportée par un sketch, il a été démontré quelques causes qui poussent les familles à s’adonner à ces pratiques dont la pauvreté et le manque d’information sur loi congolaise etc. Après cela, quelques conséquences ont été énumérées telles que la dépression nerveuse, violences conjugales, perte d’autonomie et de liberté, arrêt des études, grossesses non désirés, maltraitances, problèmes liés à la santé de la reproduction,…

A part les 122 Agents de paix des trois clubs, cette activité a connu la participation de 79 enfants en conflit avec la loi (5 filles et 74 garçons) et 43 invités dont les agents de la MONUSCO, la division de la justice et des affaires sociales, les agents du tribunal pour enfants, les agents de l’EGEE, WAR CHILD ainsi que l’équipe exécutive de l’AGNK.
Les activités ayant commencé à 10H30, ont pris fin à 16H30 avec une projection du film sur le massacre des enfants de SOWETO pour que les enfants aient l’idée de l’origine de cette journée. Cette activité a eu l’appui de la MONUSCO et de l’ONG WAR CHILD

MIREILLE KAFELE
PAA/AGNK

Portrait de Amahoro Amani
from Burundi, il y a 4 années

Project Period

Started On
Wednesday, July 29, 2015
Ended On
Wednesday, July 29, 2015
Geolocation

Topics

Youth Programme

SDG

Are you sure you want to delete this?
Welcome to Scout.org! We use cookies on this website to enhance your experience.To learn more about our Cookies Policy go here!
By continuing to use our website, you are giving us your consent to use cookies.