Premier Camp provincial des scouts et guides du Sud-Kivu (RD Congo).

Environs 70 participants s’imprègnent des réalisations des scouts et des guides dans le cadre de la gestion pacifique des conflits, la promotion des droits humains, de l’équilibre genre et autres pratiques de promotion de la paix. Cela est visible à travers les activités organisées dans un camp qui réunit des guides et des scouts.
Il s’agit des témoignages activement présentés par les médiateurs communautaires, les chefs scouts, les cheftaines d’unités guides et d’autres délégués des associations invitées dans un camp de quatre jours. Tout se passe dans les enceintes de l’Institut Technique Fundi Maendeleo, ITFM Bukavu.
Ce camp conjoint de 4 jours a pour thème : ‘’les scouts et guides s’engagent à promouvoir la paix et le genre au Sud Kivu’’. Aline Sebahire, commissaire guide au Sud Kivu nous indique que l’objectif de ce camp est de partager à large échelle, les pratiques valorisantes des groupes, unités et clubs de paix pilotes en matière de consolidation de la paix dans les pays des grands lacs.

Dans son mot d’ouverture, Egide Kitumaini, Commissaire provincial de l’Association des Scouts du Sud Kivu, a encouragé les groupes scouts/ unités guides ainsi que des clubs de paix à poser plus d’initiatives de consolidation de la paix au sein de leurs communautés en s’inspirant de l’approche Amahoro Amani de la Dynamique des Scouts et Guides des Grands Lacs.
Josué Bagaya, commissaire au programme des jeunes au sein de l’ASSK indique que cette première édition servira aux jeunes de deux associations de prendre conscience afin de s’engager pour la paix et la promotion du Genre. Selon lui, différentes expériences ont été partagées par des organisations nationales et internationales. Plusieurs thématiques ont été touchées telles que la paix, l’environnement, les droits humains, la santé, le processus électoral etc. On écoute Josué Bagaya.

Mulet Shamamba lui, apprécie les pratiques valorisantes et positives des groupes pilotes et clubs de paix illustrées à travers différentes démonstrations. Pour lui, ce moment constitue une restitution de ce que chacun aura réalisé sur le terrain après la session de renforcement des capacités tenue en décembre 2017 à Bukavu et à Uvira.

Quant à elle, Patience Nshobole, guide du Sud Kivu se félicite de cette expérience qui réunit deux associations. Elle est plus que jamais déterminée à contribuer pour que le rêve de vivre la paix durable ne soit pas un slogan mais une véritable réalité. D’une pierre deux coups, le classeur du formateur en éducation à la paix a été vulgarisé en cette occasion. Jean Jacques Bagalwa et Prosper Nshemezimana, respectivement Commissaire national à la gestion d’Adultes au sein de la Fesco et responsable du programme au sein de la DSGGL ont réunis une dizaine des chefs scouts appelés FEP (formateurs en éducation à la paix) pour cette activité qui n’est qu’une suite logique de la formation reçue à Bosco Lac à Goma, appuyé par Amahoro Amani.
Ces guides et scouts, acteurs de la paix sont venus de Baraka, Walungu, Uvira, Katana, Kavumu, Idjwi, Nyangezi, ainsi que la ville de Bukavu.
Signalons que des brevets ont été remis aux participants qui se sont distingués dans la mise en œuvre de leurs activités et cela dans différents domaines.

Par Egide Kitumaini, Commissaire Provincial

Portrait de Association des Scouts du Sud-Kivu_RD Congo
from Congo, The Democratic Republic of the, il y a 1 année

Tags

Lacs
Scout

SDG

Are you sure you want to delete this?
Welcome to Scout.org! We use cookies on this website to enhance your experience.To learn more about our Cookies Policy go here!
By continuing to use our website, you are giving us your consent to use cookies.