Scout, jeune citoyen engagé pour la lutte contre les grossesses précoces et les maltraitances infantiles

La Direction des stratégies, de la planification et des statistiques (DSPS) du ministère de l’Education nationale a rendu publique, le jeudi 28 mars 2019, les données statistiques 2018-2019.

L’on note que globalement, en matière de grossesses en milieu scolaire, certes il y a une baisse, mais celle-ci est très légère. Le rapport de l’année dernière présenté par les services de la ministre Kandia Camara, présente à la cérémonie, ne dévoile pas une différence fondamentale.

A l’école primaire, 127 cas de grossesses ont été enregistrés, au cours de l’année scolaire 2017-2018 contre 139 en 2016-2017. Une petite différence de douze cas. Toutes les filles enceintes au primaire, ont moins de 15 ans, des cas de 12 ans ayant été enregistré. Au secondaire, on dénombre 4 034 cas de grossesses dans le secondaire général entre 2017 et 2019 en zone urbaine contre 441 en zone rurale avec un pic remarquable chez les élèves filles de 3ème. 1 216 en zone urbaine et 122 en zone rurale, contre 4171 cas au total en 2016-2017, soit une légère baisse de 154 cas.

Comme on le constate, beaucoup reste encore à faire pour éradiquer ce phénomène qui pousse de nombreux élèves à abandonner le chemin de l’école ou à connaitre un retard dans leur progression scolaire. Le ministère et ses partenaires sont appelés à redoubler d’efforts contre ce phénomène. Autres faits relevés par ces données, c’est le nombre toujours élevé d’enfants ne disposant pas d’acte de naissance.

Les actions des acteurs du système éducatif à elles seules ne sont pas suffisantes pour réduire considérablement le taux de grossesse en milieu scolaire en Côte d’Ivoire.

Conscient de cela, le groupe scout SAINT AUGUSTIN LE GRAND de la paroisse saint Augustin aboboté réunit du 27 au 29 décembre 2019  dans la localité d'Alépé précisément à AHOUTOUE,  pour son traditionnel camp de Noël a dédié toute une journée à la lutte contre ce fléau mais également contre les violences infantiles qui, il faut le rappeler ont sécoué la toile ces derniers temps avec de nombreux cas d'enfants victimes d'abus sexuels.

Les scouts ont été d'une part entretenu sur ces fléaux afin qu'ils prennent conscience du grand rôle qu'ils doivent jouer afin d'oeuvrer à l'eradiquation de ceux-ci. D'autre part, ils ont été initié aux techniques de sensibilisation de masse et aux domaines du better world (comment concrétiser une idée et rendre le monde meilleur). Joignant l'acte à la parole, ils ont par la suite, mené deux activités de sensibilisation dans la communauté qui les recevaient sur les fléaux des grossesses précoces et des violences infantiles. Ces scouts ont sensibilisé la communauté sur ces thématiques qui se retrouvent dans nos villages ,quartiers et villes.

Cette action de sensibilisation s'est déroulée dans la matinée du samedi 28 décembre avec une participation et écoute attentive de la population cible. Rendez-vous fut prit pour la pérennisation et l'évaluation de l'action. Ce camp a vu la participation de 30 Jeunes et Chefs.

Imagen de Scout Abidjan Abobo-sud
from Côte d’Ivoire, hace 7 meses

Project Period

Started On
Saturday, December 28, 2019
Ended On
Saturday, December 28, 2019

Número de participantes

30

Horas de servicio

180

Topics

Better World Framework
Safe from Harm
Youth Engagement

SDG

Are you sure you want to delete this?
Welcome to Scout.org! We use cookies on this website to enhance your experience.To learn more about our Cookies Policy go here!
By continuing to use our website, you are giving us your consent to use cookies.