Entreprenariat des jeunes

Les économies des pays africains se caractérisent, dans leur grande majorité, par une insuffisance de création de valeur qui soit à même de porter une véritable dynamique de développement économique et social. Les systèmes économiques sont essentiellement primaires et portés par un faible tissu d’entreprises dont La plupart, lorsqu’elles ne sont pas informelles, appartiennent en totalité ou en partie, à des non nationaux.
Au plan démographique, le continent est caractérisé par la jeunesse de plus grande frange de sa population.
Du fait de la faiblesse de son tissu d’entreprises, les emplois sont rares et la jeunesse est confinée dans un Chômage structurel .Et pourtant, les jeunes sont de plus en plus nombreux à faire des études poussées sans qu’un emploi leur soit garanti à la fin de la formation. L’exemple tunisien ayant inspiré le « Printemps Arabe »est là pour nous rappeler qu’il y a urgence à trouver des solutions adaptées aux problèmes de cette jeunesse désœuvrée. Ces jeunes de plus en plus nombreux à être formés attendent toujours que les pouvoirs publics ou l’entourage familial veuillent bien leur trouver des emplois alors que les entreprises qui existent ne peuvent Pas absorber la demande d’emploi et que les Etats traînent des effectifs pléthoriques de fonctionnaires qu’ils ne peuvent plus prendre en charge convenablement.
Il nous semble que l’élargissement du tissu d’entreprises, par la création notamment de TPE,PME / PMI et Donc la promotion de l’auto emploi constitue la réponse indiquée au problème du sous-développement de nos économies et au chômage des jeunes. Il faut donc faire comprendre aux jeunes que la solution à leur chômage Est en eux et que l’Etat et la société n’ont qu’un rôle d’encadrement et d’accompagnement. Chaque citoyen doit croire en son génie propre et œuvrer avec courage et détermination à sa réalisation personnelle et partant, au bien être de la société.
Pour contribuer à la promotion de l'auto emploi des jeunes par la création d’entreprises, les scouts, messagers de paix de la RDCongo viennent de mettre en place un vaste plan d’entreprenariat des jeunes qui prend en compte Trois domaine à savoir :
1. Les formations professionnelles des jeunes dans les différents métiers ;
2. Plaidoyer
3. Création de l’emploi (mis en réseaux)
Les scouts se sont proposés de réaliser une étude diagnostique et photographique de l’entrepreneuriat des jeunes dans la province du Nord-Kivu. Le livrable principal de Cette étude est une série des formations théorie et pratique sur les métiers, les succès, les réussites,. Ce projet vise à soutenir la RDC en général et la province du Nord-Kivu en particulier dans ses efforts pour accroître l'employabilité chez les jeunes hommes et les femmes, en mettant l'accent sur la réduction de la pauvreté, l'autonomie économique des jeunes hommes femmes, et dans l'amélioration générale des niveaux de vie afin de renforcer le Développement Humain et accélérer la réalisation des Objectifs du développement durable (ODD). Il vise à atteindre ces objectifs en stimulant l’emploi et l’entreprenariat chez les jeunes congolais dans les métiers, en particulier dans les groupes les plus vulnérables (enfant dans la rue) et ceux issue des forces et groupes armés.
Cet exercice débouchera sur la mise en réseaux des apprenants pour la promotion de l’emploi centrés sur un renforcement des capacités .
Mission
Les missions sont :
1. former des jeunes en entreprenariat lors de leur colonie de vacances organisées par l’ASNK
2. d’identifier les potentialités d’appui aux jeunes entrepreneurs sélectionnés par l’association des scouts du Nord-Kivu en vue de suivre une formation sur les techniques de création d’une entreprise,
3. d’organiser une visite dans des entreprises de la place pour faire imprégner les jeunes des mécanismes de gestion d’une entreprise ;
Objectifs résultats attendus du projet
a. Objectif du projet
Le projet vise à stimuler l’emploi et l’entreprenariat chez les jeunes dans les métiers , en particulier dans la ville de Goma et les groupes les plus vulnérables.
Cet objectif doit être atteint à travers l’élaboration d’une formation centrée sur un renforcement des capacités.
b. Principaux résultats attendus
a) 750 jeunes scolarisés et déscolarisés sont formés en métier dans le domaine suivants : électricité, plomberie, soudure et ajustage, informatique, ferraillage, maçonnerie, carrelage, dessin des bâtiments, conduite des travaux, menuiserie, savonnerie, peinture, et hydraulique…
b) 750 jeunes déscolarisés ont acquis des aptitudes avérées en métiers
Cibles de la formation
Les cibles de la formation sont les jeunes scolarisés et déscolarisés de la ville de Goma et qui sont déjà sélectionnés et qui ont términé la formation durant 45 Jours en raison de 3heures par jours.
Apres la formation, les jeunes seront mises en réseaux pilote pour le permettre à créer l’emploi dans les domaines suivants :
1. Maçonnerie 10 réseaux de 10 personnes par réseaux soit 100 jeunes
2. Plomberie 10 réseaux de 10 personnes par réseaux soit 100 jeunes
3. Soudure et ajustage 10 Réseaux de 10 personnes par réseaux soit 100 jeunes
4. Savonnerie 10 réseaux de 10 personne par réseaux soit 100 personnes
5. Peinture 10 réseaux de 10 personnes soit 100 personnes
6. le 215 sont placés dans l'usine de fabrication des blocs et de tuiles stabilisés au ciment

Imagen de amisi ndjolo thaibu
from Democratic Republic of The Congo, hace 2 años

Project Period

Started On
Monday, July 17, 2017
Ended On
Wednesday, August 30, 2017

Número de participantes

715

Horas de servicio

96525
Geolocation

Topics

Partnerships
Youth Programme

SDG

Are you sure you want to delete this?
Welcome to Scout.org! We use cookies on this website to enhance your experience.To learn more about our Cookies Policy go here!
By continuing to use our website, you are giving us your consent to use cookies.