Exécution d'un atelier GSAT au sein du scoutisme camerounais

RAPPORT GÉNÉRAL DE L’ATELIER GSAT TENU DU 04 AU 06 DÉCEMBRE 2018 À YAOUNDÉ- MVOLYÉ

L’an deux mil dix-huit et du mardi 04 au jeudi 06 décembre, s’est tenu à Yaoundé -Mvolyé, un atelier national GSAT(Global Support Assessment Tool) qui a réuni, le temps de trois (3) jours d’intense réflexion, les « responsables clés des différents organes de l’OSN » et les experts venus du Ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique, ministère de tutelle.
Cet atelier constitue la première activité du projet intitulé « Un programme des jeunes meilleur, un scoutisme de qualité au Cameroun » dont la finalité est de doter l’OSN du Cameroun d’un programme des jeunes entièrement révisé et épousant pleinement les orientations du Bureau Mondial du Mouvement Scout. Il s’inscrit ainsi en droite ligne des réformes entreprises au sein de notre OSN depuis décembre 2015.
Il était donc question pour la vingtaine de responsables présents de procéder à une auto-évaluation objective et sans complaisance de notre OSN, afin de dégager les non-conformités qui subsistent, identifier les besoins et définir les actions prioritaires, toute chose qui nous permettrait à terme de nous arrimer aux standards de bonnes pratiques en matière de gouvernance.
Le présent rapport s’articulera essentiellement autour des quatre (04) points suivants :
- Le cadre général de l’activité
- L’aspect pédagogique
- Les résolutions
- L’aspect financier

I- Le cadre général de l’atelier
Cet atelier médiatisé qui s’est tenu sous la supervision générale de Mme le Commissaire Général des SDC, sous la coordination technique de M. KOUATSEU Basile -NAJUR- et sous la coordination administrative de M. LIKABI Nathaniel –Commissaire International- a connu la participation effective d’une vingtaine de responsables.
Il est important de souligner d’emblée que ce moment important de la vie de notre OSN a reçu l’onction de l’autorité administrative à travers le récépissé de déclaration de manifestation publique et la forte implication des membres du Comité National Consultatif et de Discipline (CNCD) ainsi que des membres du Conseil National du Scoutisme (CNS). L’objectif d’associer toutes les strates composantes de l’OSN était sur ce point atteint.
Au menu un programme dense d’activités qui a justifié amplement le fait que les travaux se soient effectués durant ces 3 jours, dans la tranche horaire de 08h-18h, alternée de moments de relaxation.

II- L’aspect pédagogique de l’atelier
Aux commandes pédagogiques de l’atelier, deux facilitateurs : le chef Viateur Rucyahana venu de Kigali au Rwanda et Jacques Sandrizi venu de Naïrobi au Kenya, En bons animateurs, ils ont su captiver l’attention de l’auditoire à travers des modules bien élaborés et des méthodes de travail adaptés.
• En ce qui concerne les modules, ils se subdivisaient en 2 grandes articulations à savoir : l’auto-évaluation au moyen de la check-list GSAT et la planification stratégique.
Afin de procéder à une bonne auto-évaluation de l’OSN, il a semblé judicieux de passer d’abord en revue les réalisations qui ont suivi l’atelier GSAT de 2015, de recueillir les attentes des participants, non sans revenir sur les généralités de l’outil d’évaluation du soutien global mis en œuvre par le Bureau Mondial au bénéfice des OSN/ASN. À ce stade, l’on a pu retenir que le GSAT c’est 10 dimensions, 96 critères, 15 signes avant-coureurs de non-conformités majeures qui, s’ils sont bravés par une OSN, justifieront sa certification. Le GSAT c’est également un principe : « écrivez ce que vous allez faire, faites ce que vous avez écrit et prouvez-le ! ». Après avoir pris 2 jours pour passer en revue chaque critère et chaque dimension, l’on peut se féliciter de ce que plusieurs progrès ont été réalisés par notre OSN et que l’on se rapproche à grands pas de la certification. Cependant, quelques pesanteurs ou non-conformités subsistent encore ; d’où la nécessité de les identifier clairement et de procéder à une planification stratégique.
La planification stratégique aura donc consisté dans un premier temps à répertorier toutes les non-conformités, à les traduire en besoins pour notre OSN avant de dégager les actions prioritaires. Dans cette perspective, un accent tout particulier a été mis sur la refonte du programme des jeunes, lequel traduit même la raison d’être du scoutisme.
• Pour ce qui est de la méthode, elle a été davantage interactive à travers des exposés et des questions-réponses. Il convient également de mentionner que pour impliquer davantage les participants, des ateliers de réflexion ont été constitués, de sorte que les actions prioritaires qui résulteraient de l’atelier soient consensuelles.
• De l’attitude et des interventions des responsables présents, s’est dégagée comme une volonté unanime de se mettre résolument au travail pour rehausser l’image de notre association. C’est dans cet esprit que des résolutions pertinentes ont pu être prises.

III- Les Résolutions de l’atelier
Quelques résolutions ont été prises d’engager notre OSN sur les sentiers de la certification :
- poursuivre le plaidoyer auprès de ministère de tutelle en vue de la reconnaissance d’utilité publique de notre OSN ;
- reconstituer les archives de notre OSN et mettre sur pied un archivage spécial d’une documentation pour l’évaluation GSAT du Bureau Mondial et de SGS ;
- travailler à ce que chaque responsable scout puisse être imprégné des textes de l’OSN ;
- Poursuivre des réflexions en vue de la révision du programme des jeunes ;
- Améliorer le système de transparence dans la mobilisation des ressources et l’utilisation de celles-ci ;
- Rédiger des rapports et bilans administratifs et financiers et les soumettre dans les délais requis aux instances compétentes…

IV- Aspect financier de l’activité
A ce niveau, il faudra relever que des actions financières ont été engagées afin de garantir la sérénité du déroulement de l’atelier. Elles ont consisté essentiellement en :
- La prise en charge de l’hébergement des participants.
- La prise en charge de la restauration des participants
- Le déploiement logistique en termes de documents de travail et autres consommables
- La prise en charge du déplacement des participants.
- La couverture médiatique de l’atelier.
Le montant des opérations financières de cette activité fera partie intégrante du bilan financier du projet.

En guise de conclusion…
Cet atelier qui s’est achevé le jeudi 06 décembre à 18 heures aura été un moment inédit pour se convaincre du « bilan appréciable de l’équipe du BES mis en place depuis décembre 2014 » . Nous ne devons pas cependant dormir sur nos lauriers car c’est justement dans le sillage d’une amélioration continue que se situe cette deuxième édition de l’atelier GSAT.
Il est donc légitime de croire que les objectifs escomptés de cet atelier ont été atteints et que nous pourrons passer aux autres étapes du projet, notamment : l’atelier national de révision du programme des jeunes, la mise en forme et la dissémination à travers le triangle national de ce programme.
Le plan triennal mondial de l’OMMS prévoit que d’ici 2020, que 75% d’OSN aient subi une évaluation par le Bureau Mondial ou par la Société Générale de Surveillance(SGS). Notre OSN en fera-t-elle partie ? Au moment où s’éteignent les lampions de l’atelier, chacun peut s’y faire une idée précise. En tout état de cause et se rappelant d’où nous venons, il est pleinement possible d’y parvenir à condition que chacun fasse de son mieux et simplement du scoutisme…
Le Secrétariat La coordination

KAMGAING Pierre Claver LIKABI Nathaniel
EBONGUE Virginie KOUATSEU Basile

صورة Nathaniel Likabi
from Cameroon, منذ 8 أشهر

Project Period

Started On
Wednesday, March 6, 2019
Ended On
Wednesday, March 6, 2019

عدد المشاركين:

23

ساعات الخدمة

609
Geolocation

Topics

Global Support Assessment Tool

SDG

Are you sure you want to delete this?
Welcome to Scout.org! We use cookies on this website to enhance your experience.To learn more about our Cookies Policy go here!
By continuing to use our website, you are giving us your consent to use cookies.