The Scout.org website uses "cookies", both internal and from third parties. Cookies are small text files placed on your end user device and help us to distinguish you from other users, to enhance your experience on scout.org. If you continue, we'll assume that you are happy to receive cookies on our website. You can change your browser's cookie settings at any time. To find out more about how we use cookies and how to manage your browser settings read our Cookies Policy.

Nouvelles

Le Scoutisme mondial et l’OIT-IPEC étendent leur coopération en signant un nouveau Protocole d’Accord

9. nov 2012

M. Luc Panissod, Secrétaire Général de l’Organisation Mondiale du Mouvement Scout (OMMS), et Mme Constance Thomas de l’Organisation Internationale du Travail (OIT), Directrice du Programme international pour l’Abolition du Travail des Enfants (IPEC), ont signé aujourd’hui un nouveau Protocole d’Accord afin d’étendre la coopération entre l’OMMS et l’OIT pour les cinq prochaines années.

La vision commune de l’OMMS et l’OIT dans leur quête de justice sociale, de paix et d’autonomisation des jeunes est au cœur de la collaboration entre les deux organisations, et a été officialisée par la signature d’un premier Protocole d’Accord en 2004. La coopération est basée sur un engagement mutuel afin de générer une prise de conscience dans la société, à travers les enfants et les jeunes sur les questions liées à la justice sociale, les droits de l’homme, la dimension sociale de la mondialisation et, en particulier, le travail des enfants. Durant les huit dernières années, des initiatives et événements conjoints de l’OIT et l’OMMS ont eu pour thème le Soutien apporté aux Droits des Enfants par le biais de l’éducation (IPEC) ainsi que du Programme lié aux Arts et à la défense des Médias (SCREAM). Le résultat de cette collaboration est comme suit : les scouts et responsables ont été formés pour utiliser la méthodologie SCREAM afin de responsabiliser les enfants et les jeunes, de mobiliser leurs communautés et d’organiser des événements à l’occasion de la Journée Mondiale contre le Travail des Enfants.

Au-delà de la sensibilisation et du plaidoyer, le Scoutisme a un potentiel qui permet une véritable ouverture vers les enfants qui sont victimes d’exploitation, ou à risques, et la différence significative faite dans la vie des enfants est prouvée. Les projets scouts permettant une ouverture vers les enfants, souvent menés en partenariat avec les bureaux nationaux de l’OIT, ont permis de fournir aux enfants enrôlés une protection sociale, une éducation informelle afin d’établir un lien avec l’éducation conventionnelle et l’accès à des possibilités de loisirs. Les Conférences internationales sur le Scoutisme et le travail des enfants, et les ateliers lors des Jamborees scouts mondiaux et nationaux, ont donné un élan pour la collaboration entre les organisations scoutes nationales et les bureaux extérieurs de l’IPEC.

Citation de Luc Panissod :
"L’Organisation Mondiale du Mouvement Scout est heureuse de renouveler notre Protocole d’Accord avec le Programme international pour l’Abolition du Travail des Enfants (OIT/IPEC) de l ‘Organisation Internationale du Travail. Ce renouvellement renforce notre engagement commun de construire davantage sur ce qui a déjà été effectué jusqu’à présent, depuis qu’un premier Protocole d’Accord entre les deux organisations ait été signé en 2004. Durant ces huit ans, l’OMMS et OIT-IPEC ont travaillé en étroite collaboration à Genève, et de manière plus significative à divers niveaux, et ce à l’échelle régionale, nationale et locale, et la coopération n’a fait que se renforcer depuis. Par conséquent, je peux dire avec confiance que l’OIT-IPEC est l’un des plus proches alliés du Scoutisme mondial, et ce parmi les organisations partenaires externes, particulièrement au sein du système des Nations Unies.

L'OMMS a surtout amené le coffret pédagogique SCREAM de l'OIT-IPEC vers un grand nombre de scouts à la base. Nous avons également travaillé ensemble pour promouvoir, une fois par an, la Journée Mondiale Contre le Travail des Enfants, en existence depuis plusieurs années, en l'utilisant comme une nouvelle émulation que nous envoyons à plus de 30 millions de membres de l’OMMS dans 200 pays et territoires pour promouvoir notre cause commune sur laquelle œuvre notre partenariat. Grâce à ce partenariat, nos Organisations scoutes nationales ont défendu les droits des enfants auprès de leurs jeunes membres, et offert une ouverture auprès des enfants en difficulté, pour aider à créer un monde meilleur, qui est la Mission du Scoutisme. Le Protocole d'Accord actuel implique aussi la possibilité de travailler ensemble sur le thème Protéger les Scouts de la Maltraitance, sur la base du travail qu’effectue le Scoutisme sur la protection des enfants avec ce que nous appelons, l’initiative Protéger les Scouts de la Maltraitance. Beaucoup de nos Organisations scoutes nationales ont été des pionnières dans l'établissement d’excellentes politiques, de procédures et de pratiques en place, y compris la formation des responsables adultes."

Télécharger le Protocole d’Accord