The Scout.org website uses "cookies", both internal and from third parties. Cookies are small text files placed on your end user device and help us to distinguish you from other users, to enhance your experience on scout.org. If you continue, we'll assume that you are happy to receive cookies on our website. You can change your browser's cookie settings at any time. To find out more about how we use cookies and how to manage your browser settings read our Cookies Policy.

Nouvelles

La Paix pour Tous, les Kenyans pour la Paix

7. mar 2013

La violence extrême qui avait fait suite aux élections nationales précédentes au Kenya (en 2007), avait fait plus de 1'000 victimes et laissé des centaines de milliers de personnes sans abris et déplacées. Pendant plusieurs jours, les locaux du Bureau Régional Africain du Bureau Mondial du Scoutisme s’étaient transformés en un camp de réfugiés, accueillant les habitants des bidonvilles qui se sauvaient à toutes jambes, craignant pour leur vie. Cette fois, les scouts ont fait de leur mieux pour garantir que la préparation menant aux élections soit sûre grâce aux Messagers de la Paix.

Le projet MoP des routiers kenyans
Parmi plusieurs activités menées par les scouts kenyans afin de propager le message de paix jusque dans les préparatifs des élections, les scouts de la ville de Thika (à 45 kms de Nairobi) se sont rassemblés pour organiser un événement sur la paix. Les routiers de l’Université du Mont Kenya sont venus pour organiser un événement des Messagers de la Paix appelé “Forum des jeunes pour la Paix” au début du mois de février 2013, pratiquement un mois avant les élections au Kenya. L’activité a rassemblé des scouts de différentes universités et facultés de Thika et des alentours, sous le thème “La Paix pour Tous, les Kenyans pour la Paix”. Le personnel de l’université, les membres du public, les lycéens et d’autres invités ont également participé à l’événement. Les représentants nationaux de la jeunesse des Scouts du Kenya, Nelson Opany et Grace Michuki, étaient également là pour représenter le Scoutisme kenyan et le réseau des Messagers de la Paix au Kenya. Parmi d’autres partenaires qui soutenaient l’événement, la " Brand Kenya Board", le Ministère de la Jeunesse et des Sports, l’Initiative de la Nation Picha Mtaani-Heal, la la Commission Nationale de Cohésion et d’Intégration, et le Service des Forêts du Kenya.

Les élections générales arrivant à échéance, chaque porte-parole mit l’accent sur l’importance de maintenir la paix et le rôle critique que les jeunes doivent jouer pour faire en sorte que les Kenyans vivent en paix, avant, pendant et après la période des élections. Nelson, un routier, prit le temps d’expliquer aux personnes assemblées, le concept des Messagers de la Paix et la position et la contribution du Scoutisme œuvrant en faveur de la paix. “L’accomplissement de la paix au niveau national demande des efforts de la part de nous tous. La paix est une responsabilité personnelle et chacun y a un rôle à jouer. Lorsque nous irons donner nos voix au suffrage le 4 mars – pour ceux d’entre nous qui sont inscrits comme votants – aimons-nous les uns les autres, respectons-nous et votons avec sagesse, pour des responsables qui offriront au peuple un service dépourvu d’égoïsme, et qui feront en sorte de promouvoir la paix et non de diviser les Kenyans sur des considérations ethniques. Tout en faisant cela, n’oublions pas notre appel sans fin à devenir des Messagers de la Paix. Fuyons la violence et travaillons ensemble à promouvoir une nation plus unifiée, libérée du tribalisme ; une nation où chacun d’entre nous pourrait vivre libre et heureux” a-t-il déclaré.

L’invitée principale, Prof. Mbula, a pour sa part insisté sur le rôle des jeunes pour parvenir à une paix durable. Elle a encouragé la jeunesse à donner à la paix un accent de fraîcheur en commençant par adopter une culture qui valorise et soutienne la paix, fondée sur une responsabilité sociale mutuelle et sur une reconnaissance et une réciprocité consistant à être là les uns pour les autres. “Votre nom, en tant que jeune est : Maintenant et Aujourd’hui, pas Demain ni dans le Futur. Vous devez développer un caractère fort afin de dire non à la violence et utiliser votre force et votre intelligence pour le bien de la nation. Vous devez être des hommes et des femmes de bonne volonté” a-t-elle déclaré.

Mis à part les discours et discussions donnés par les invités, les participants ont fait des présentations pour mettre en évidence le thème de l’événement. Il y a eu des poèmes, des chants, des danses et des jeux. Les personnes qui ont excellé ont reçu différents prix tels que des parapluies de la Commission Nationale de Cohésion et d’Intégration, des insignes des Messagers de la Paix, des rubans et des écharpes. L’événement s’est terminé avec une plantation d’arbres commémorative pour la paix par les invités présents.